Journal

Venise bat les masques …

Courage, fuyons les touristes hagards de la place St Marc ou encore les noceurs soupirant sous un pont. En mars, Venise bat les masques et nous dévoile ses dessous chics et design. Alors avanti ! On part vivre et mourir à Venise, pour un parcours « absolutely arty », à travers la sérénissime.

 

venise-vaporetto

Contrechamp dans un vaporetto

 

Itinéraire arty démasqué…

Après 20 minutes de traversée en motoscafi, cheveux au vent, on n’a besoin de personne pour poser ses valises au Centurion Palace. Nouvel éden, dont tout le monde parle, le Centurion fait sensation au Grand canal. Le Dorsoduro, le quartier idéal pour prendre un beau bouillon de culture.

Centurion Palace : Sestiere Dorsoduro 173. centurionpalacevenezia.com

venise-art

Venise, une ville bien cadrée

Le matin, on fonce sur les quais de Zattere, voir et revoir les lieux cultissimes.

venise-©lesvoyagesdingrid - 07

Les Zattere

venise-©lesvoyagesdingrid - 08

La fabrica des barques de Venise

A la Punta Della Dogana, on doute avec les fameux artistes, Maurizio Cattelan, Jeff Koons ou encore Sigmar Polke. Exposition « Eloge du doute » jusqu’au 31/12 au Punta Della Dogana.

Punta Della Dogana : Dorsoduro 2. www.pallazzograssi.it

françois-pinault-venise

Punta Dogana, la collection chic et choc de François Pinault

punta-della-dogana-venise

Eloge du doute – Punta della Dogana Dorsoduro

punta-della-dogana-venise

Eloge du doute – Punta della Dogana Dorsoduro

Ensuite, on part voir voler les toiles du peintre Emilio Vedova, dans sa fondation. Grâce au système ingénieux imaginé par Renzo Piano, des toiles se déplacent dans la salle et ce, toutes les 3 heures. Une belle métaphore du mouvement.

Fondazione Vedova : Dorsoduro 266. www.fondazionevedova.org

Fondation Vedova

Fondation Vedova

 

Puis, on visite quelques galeries de quartier. Direction la galerie de Massimiliano Schiavon, où on salue son travail de maître verrier.

Galeria Massimiliano Schiavon : Piscina del Forner 869. www.massimilianoschiavon.com

 

Puis, on pousse la porte de la Fondazione Claudio Buziol, qui est un peu ce que la Villa Medici est à Rome. En 2011, elle a pris ses quartiers à Dorsoduro.

Fondazione Claudio Buziol : Sestiere Dorsoduro 172. www.fondazioneclaudiobuziol.org

Le quartier de Dorsoduro et ses clichés pas si cliché que cela n’y parait…

venise-zattere

La pause sur les docks

zattere-venise

Ballade sur les docks

venise-dorsoduro

Passe-muraille à Venise

 

Déjeuner

Puis pour le déjeuner, on se pose au soleil, sur une des plus belles terrasses du quartier de Zattere, au Linea d’Ombra.

Ristorante Linea d’Ombra : Ponte dell’Umitlà. www.ristorantelineadombra.com

L’après-midi

Prendre le petit pont de bois, le Ponte della Accademia, puis se rendre dans le lieu de prédilection des habitués de la Biennale : le Palazzo Fortuny. Ce lieu n’est ouvert que durant les expositions. Depuis 4 ans, et ce à chaque biennale, donc à deux reprises, le célébrissime Axel Vervoodt réveille ce palais quelque peu délabré, en y présentant sa collection d’art. Un tour de force ovationné par les critiques d’art. Alors, si vous avez raté l’exposition « TRA » lors de la Biennale 2011, ne manquez pas l’exposition de 2012, certes sans Axel Vervoodt, mais vous serez charmés par cet ancien atelier d’artiste.
Exposition « Spring 2012 ».

Palazzo Fortuny : San marco 3780.www.museiciviciveneziani.it

Palazzo-fortuny-venise

Vue des toits depuis le Palazzo Fortuny

Palazzo-fortuny-venise

La façade du Palazzo se refait une beauté

Et enfin, on finit son parcours dans la très confidentielle galerie photos, la Jarach Gallery.

Jarach Gallery : Campo San Fantin 1997. www.jarachgallery

Sunset

S’envoyer en l’air, avec un dernier spritz au Skyline Bar du Molino Stucky Hilton. Situé sur l’île de Giudecca, on vient se percher dans le plus bel endroit de la ville, car: c’est beau « Venise, la nuit ».

Molino Stucky Hilton : Giudecca 810. www.molinostuckyhilton.com

 

Dîner

Savourer la cuisine artistique de Il Ridotto. Cinq tables plantent le décor résolument contemporain. Et côté assiette, on déguste la cuisine fraîche et inventive du chef Gianni Bonaccorsi, qui n’hésite pas à venir en salle vous saluer. Tchao l’artiste.

Il Ridotto : Campo SS.Filippo e Giacomo 4509.www.ilridotto.com

il-ridotto-venise

Boules de basilic givrées

 

Quelques adresses « coup de cœur » , à ajouter à sa to do list de nourritures terrestres.

RESTAURANTS

Se cacher à l’Avogaria. Situé au fond d’une ruelle au nom éponyme, on tombe sous le charme de ce lieu hybride : un restaurant, un bar lounge et un design hôtel de 3 chambres. A la carte, des spécial

il-ridotto-venise

Intérieur brique & cosy

ités de la région des Pouilles et des poissons marinés. Et pour les beaux jours, un patio pour se montrer.

Avogaria : Calle dell’ Avogaria 1629. www.avogaria.com

Avogaria-venise

Une cuisine bien cachée

avogaria-venise

Jeu de cache-cache entre roquette & mozzarelle

 

 

 

ECHAPPEES…BELLES

A Murano, ne pas manquer d’aller saluer le travail d’un autre grand maître verrier, celui d’Aristide Najean qui a créé avec Starck d’étonnants lustres en verre de Murano.

Atelier : 16 Calle del Cristo . Murano. www.aristidenajean.ch

 

Sur l’île de Mazzorbo, prendre sa retraite, au Venissa. Situé à 40mn en vaporetto de Venise, on s’empare de ce lieu, une ancienne exploitation agricole, pour vivre une expérience exclusive et gourmande. Ce refuge de luxe compte 6 chambres résolument contemporaines et un restaurant gastronomique, où une jeune chef y excelle depuis quelques années.

Venissa : Fondamenta Santa Caterina 3. Ile de Mazzorbo. www.venissa.it

Quelques clichés souvenirs – Série 1 : « nettoyer son linge sale en public »

venise-©lesvoyagesdingrid - 20

Quartier Arsenale

Quartier Arsenale

Quartier Arsenale

venise-©lesvoyagesdingrid - 22

Quartier de castello

venise-©lesvoyagesdingrid - 23

Quartier de castello

venise-©lesvoyagesdingrid - 24

Une haie d’honneur

castello-venise

Quartier castello

 

TCHAO VENISE , L’ARTISTE

venise-bateau

Retour à la case départ, tchao Venizia !!!!!

 

2 Comments

  • Globe Paper Déc 04, 2014

    Superbe ! Le linge suspendu typique de l’Italie !
    Je suis tombée amoureuse du pays et surtout de sa gastronomie ! 😉

    Mes incontournables de Rome : http://globepaper.fr/rome-les-incontournables/

    • Ingrid Bauer Déc 04, 2014

      super merci beaucoup, j’étais justement en train de glaner des informations pour mon futur week-end à roma! grazie mille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les voyages d'Ingrid

Les voyages d'Ingrid