Journal

Varsovie, insolite et discrète

Varsovie, insolite et discrète? Oui, mais en premier lieu, ville témoin des grands drames de l’Histoire, elle a tout d’une grande, et compte aujourd’hui parmi une des dix destinations européennes à arpenter, pour ne pas oublier. Les installations de l’héritage du passé sont devenues de véritables symboles de paix, de nouveaux musées voient le jour, un vivier de jeunes créateurs polonais s’exporte et des quartiers en pleine croissance, comme Praga, sont en train d’émerger et le nouveau Berlin est né… Suivez moi aussi dans le dernier magazine Numéro 11  MILK DECORATION….

 

 

varsovie-lesvoyagesdingrid-41varsovie-lesvoyagesdingrid-5

 

Comme chacun le sait, Varsovie a été quasiment détruite pendant la seconde guerre mondiale, puis reconstruite pour la plupart de ses bâtiments, entre 1970 et 1980. Parcourir Varsovie, c’est voyager à travers le temps, au contact de ses habitants si généreux et accueillants. De la Route Royale à Nowe Miasto, on se promène sur les traces de Chopin et on perçoit l’atmosphère des calèches claquant les pavés de la vieille ville, miraculeusement restaurée. Au détour de grandes places et de larges allées aux allures austères, symboles du joug soviétique, on déambule, tout en contraste, dans les quartiers effervescents de la jeune scène du design polonais. Et enfin, si on traverse la Vistule, ce qu’est la Seine à Paris, on découvre Praga, le nouveau quartier bohême de la ville. Le renouveau fait renaitre de ses cendres la ville de Varsovie. Alors prêt pour une visite d’une ville pas comme les autres ?

9H00 : HOTEL BRISTOL

Un hôtel historique situé sur la Route Royale, voie reliant les trois anciennes résidences royales, à savoir le Château Royal (édifice détruit en 1944 puis restauré en 1970) le Parc Royal Lazienki (Château Ujazdowski devenu un centre d’art contemporain) et le Palais à Wilanow (“le Versailles“ de Varsovie). Après des décennies de négligence communiste, le Bristol a enfin retrouvé le faste des années “Art Nouveau“. En 1992, il rouvre enfin ses portes et demeure encore et toujours un édifice emblématique de la ville, à sa silhouette si caractéristique. L’ascenseur de verre et de laiton vous monte en un clin d’œil aux chambres mansardées, avec vue sur la ville pavée. Et enfin, le café Bristol, très couru lors du tea-time, où on se régale de créations culinaires du chef-pâtissier, avec le fameux mille-feuille, le fondant au framboise, etc… Retour vers les années Palace à l’hôtel Bristol.

Hôtel Bristol. 42/44 ul. Kraowskie Przedmiescie. Chambre à partir de 100 €. Cà c’est Palace!

varsovie-lesvoyagesdingrid-1 varsovie-lesvoyagesdingrid-2 varsovie-lesvoyagesdingrid-3

10HO0 : FOTOPLASTIKON

Cet appareil a été découvert en Allemagne au XIXème siècle, appelé “Photoplasticon“ ou “ Kaiserpanorama“ (Panorama Imperial). A l’aube du cinéma, le public venait se divertir et se réunir au nombre de douze, autour de ce cabanon en bois circulaire, faisant défiler, sous fond musical, des photos stéréoscopiques. L’ancêtre de la 3D. Le Fotoplastikon est en Pologne, une installation unique, un des derniers stéréoscopes en activité en Europe. Au gré de 3000 photos d’archives, on voyage au cœur de l’histoire et on découvre le fabuleux destin de Varsovie, de 1900 à nos jours.

Fotoplastikon. Al. Jerozolimskie 51. Mar-Dim : 10h à 18H. Fotoplastikon

varsovie-lesvoyagesdingrid-40 varsovie-lesvoyagesdingrid-39 varsovie-lesvoyagesdingrid-37 varsovie-lesvoyagesdingrid-36

12H00 : MYSIA3

Dans l’ancien bureau de censure, se déploie sur trois étages un concept-store, dans l’esprit de Dover Street Market à Londres. Passage en revue des différentes maisons cohabitant chez Mysia 3. NAP, deux magasins en un, un dédié au mobilier contemporain, linge de lit et autres accessoires de design pour la maison et l’autre, se consacrant au prêt à porter casual-chic. La marque Nenukko, confectionne quant à elle des vêtements unisexes mêlant expérience visuel et style intemporel. Et enfin, au dernier étage la galerie Leica, qui a présenté dernièrement le travail du photographe japonais, Nobuyashi Araki.

Concept Store Mysia 3. ul. Mysia 3. Lun-Sam : 10h -20h. Dim : 12h-18h. Mysia 3 

varsovie-lesvoyagesdingrid-25 varsovie-lesvoyagesdingrid-26

13H00 : PRZEGRYZ

Drôle de nom pour un bistrot de poche, où le décor est planté : un escalier en colimaçon, un sol en damiers, des dessins d’artistes jonchant les murs, une poignée de salarymen et un grand miroir dont le reflet laisse apparaître les intellectuels du quartier, en train de parcourir les journaux d’actualité. Une atmosphère à la fois chic et décontractée, signe une cantine arty où il est bon de se poser pour se délecter de plats frais maison ou pour discuter entre amis, autour de quelques gourmandises sucrées.

Przegryz. ul. Mokotowska 52. TLJ De 9h à 22h. Sam- Dim :11h à minuit. Page Facebook Przegryz 

varsovie-lesvoyagesdingrid-30

14H30 : JEUNE RUE / MOKOTOWSKA

Déambuler pendant une heure ou deux dans la rue Mokotowska, c’est partir à la rencontre de la jeune création polonaise. Quelques arrêts ponctuent la ballade dans la “Jeune Rue“ de Varsovie. Kaja Srodka présente des vêtements pour des femmes à l’âme révolutionnaire ; Rien que pour le coup d’œil sur ses créations déjantées, un arrêt sur image s’impose chez Frog Atelier. Admirer les tuniques et les pantalons de Ania Kuczynska, vendus aussi à Milan ou à Tokyo. Coup de cœur pour les séries limitées des joyaux prêts à porter et créés par la talentueuse Anna Orska.

Frog Atelier. ul. Mokotowska 45. Ania Kuczynska. ul. Mokotowska 61. Orska. ul. Mokotowska 26. Lun-Ven 11: 00-19: 00 Sam-Dim 11: 00-16: 00

varsovie-lesvoyagesdingrid-29 varsovie-lesvoyagesdingrid-31 varsovie-lesvoyagesdingrid-32 varsovie-lesvoyagesdingrid-27

16H00 : RESET

Avis aux fans de design polonais, où chaque objet ou mobilier est revisité par des jeunes artistes-designers. Dans cette antre de la décoration, on chine un fauteuil vintage de la collection « Refre » imaginée pour les amoureux des années 60/70 ou on rapporte quelques souvenirs détournés, comme les posters graphiques de Varsovie, dessinés par le studio Notoladnie. Reset, un repaire pour les amoureux du beau, du vieux et du design graphique.

Reset . ul. puławska 48 (entrée par la ul. dąbrowskiego). Magasin Resetpoint

varsovie-lesvoyagesdingrid-33

17H00 : RELAKS KAWIARNIA

Jouxtant la galerie Reset, le Relaks Kawiarnia (café), donne le ton avec son nom si évocateur. Du mobilier vintage, des tables tripod, un sol revêtu de plaques en contreplaqué, des affiches signées par des illustres graphistes, composent un décor résolument rétro, imaginé par le célèbre cabinet d’architectes, Moko Architects. Quel plaisir de déguster un café préparé par une équipe de baristas affranchis. Ce n’est pas un hasard si leur devise est : “In coffee we trust“. Les yeux fermés, je suis Relaks.

Relaks Kawiarnia. ul. Pulawska 48. Lun–Ven : 7h30-19h. Sam : 9h00-19:00 & Dim : 09h00-18h00

 

20H00 : KASKRUT

D’origine parisienne, Dhafer Dardouri, dont le cœur appartient désormais à une polonaise, décide, en 2013, de s’installer à Varsovie. Souhaitant y faire valoir l’expérience bistronomique, il crée Kaskrut. A l’opposé de son nom éponyme, le lieu propose un casse-croute pour gastronomes avertis, un menu à petit prix, qui change toutes les semaines, fonction des envies du chef et des saisons. Dans les assiettes, vous gouterez au kimchi, un plat typique de Corée accompagné de truites et ravioli à l’encre de seiche et en dessert une gourmandise au chocolat amer, champignons des bois et huile de truffe.

Kaskrut. Ul. Poznanska 5. Mar-ven : 17h00-23h00 & Sam-Dim : 13h00-23h00. Restaurant Kaskrut

kaskrut-varsovie-2 kaskrut-varsovie-3 kaskrut-varsovie

22H30 : BEIRUT

Situé en face du restaurant Tel Aviv, ce n’est pas un affront mais plutôt la création d’un pont symbolique, dans cet ancien quartier juif. Beirut Bar propose une cuisine libanaise, à base de mezzes, de houmous, taboulé ou kefta, à picorer à partir des tables hautes. A partir de 22H00, la musique bat son plein et on vient se jeter un verre de l’amitié dans ce petit bout de Moyen Orient, caché dans les ruelles de Varsovie.

Beirut Bar. ul.Poznańska 12. TLF 12h00-02h30. Page facebook Beirut Bar

varsovie-lesvoyagesdingrid-28

HISTOIRE : MUSEE POLIN

Ouvert en 2013, ce n’est qu’en octobre dernier, que la partie exposition permanente du musée de l’histoire des juifs polonais a été inaugurée par les présidents israélien et polonais. Varsovie détient maintenant le plus grand musée juif d’Europe, un théâtre d’histoire. Situé dans l’ancien quartier juif de Muranow, le bâtiment du musée a été symboliquement édifié sur le terrain de l’ancien ghetto. Sur la façade en verre du bâtiment, on peut lire le mot, “Polin“, ce qui signifie Pologne en polonais et en hébreu, « Reposes toi ici», faisant acte de promesse. Plus de 4000 m2 scénarisent l’espace de l’exposition permanente. Les 1000 ans de l’histoire des juifs en Pologne est un long parcours dynamique, sans discontinuité, au détour de 8 galeries, sorte de vagues qui signent les étapes historiques. La pièce la plus spectaculaire, étant la reconstitution de la coupole polychrome de l’ancienne synagogue en bois de Gwozdiec, datant de 1729 et détruite en 1939.

Musée de l’histoire des juifs polonais. ul. Anielewicza 6 Varsovie. Lun-Jeu-Ven : 10h-18h. Mer-Sam-Dim : 10h-20h. POLIN 

varsovie-lesvoyagesdingrid-6 varsovie-lesvoyagesdingrid-23 varsovie-lesvoyagesdingrid-24

INSOLITE : ADVENTURE WARSAW

Aventure Warsaw a été créée en 2009 par un jeune couple Marta & Rafal, qui passionnés par la ville et l’urbanisme, ont cherché une manière originale d’explorer Varsovie. Cherchant l’effet « off beaten path », une touche différenciante, tout a commencé lorsque Rafal achète un van vintage communiste, une Nysa 522. Aujourd’hui, ils ont quatre véhicules et grâce aux gentils G.C (Guides.Conducteurs), ils nous emmènent sur les traces d’une Varsovie historique. De l’ancien ghetto des juifs et sa fameuse Prozna Street, seule rue rescapée de l’insurrection, en passant par les jardins ouvriers, le Palais de la Culture et des Sciences érigé par Staline en guise de cadeau aux polonais, l’Ecole Polytechnique, le quartier des manufactures françaises, un verre dans un Milk Bar bara typique et populaire, une découverte du district de Praga, ce parcours insolite nous propulse dans l’histoire étonnante de Varsovie.

Adventure Warsaw. Durée de la visite : 2.5/4h. Pick up à l’hôtel. Tarif : à partir de 30€/personne.. ul. Minska 25. Soho Factory. Adventure Warsaw

varsovie-lesvoyagesdingrid-8 varsovie-lesvoyagesdingrid-12 varsovie-lesvoyagesdingrid-10 varsovie-lesvoyagesdingrid-11

AVANT-GARDE : PRAGA/ SOHO FACTORY

Et au milieu de Varsovie, coule la Vistule, avec sur la Rive Droite, le quartier ouvrier de Praga, quartier épargné de la seconde guerre mondiale. Immortalisée par Roman Polinski dans le film « le Pianiste », Praga s’éveille. Des artistes s’installent dans des usines désaffectées, des espaces industriels se convertissent en un district de galeries, restaurants et/ou show room, la Soho Factory, de nouveaux magasins déco prennent leur quartier à Praga, comme la galerie Nizio ou encore le concept-store Magazyn Praga. Praga a le vent en poupe, véritable quartier iconoclaste de la Bohême à Varsovie.

Soho Factory. Ul Minska 25. Soho Factory Praga 

varsovie-lesvoyagesdingrid-15 varsovie-lesvoyagesdingrid-16 varsovie-lesvoyagesdingrid-17 varsovie-lesvoyagesdingrid-18 varsovie-lesvoyagesdingrid-19 varsovie-lesvoyagesdingrid-20 varsovie-lesvoyagesdingrid-22

 

Merci à Agnieska Wojtowicz, Wojtek Blaszczyk de l’agence Warsaw Trip et Sarmen Beglarian, www.kerethouse.com, pour nous avoir guidés au cœur la grande polonaise

9 Comments

  • Cédric Juil 07, 2015

    Un bel article illustré, merci pour ces fabuleux clichés en noir et blanc qui subliment cette magnifique capitale européenne.

  • Navailh Françoise Oct 28, 2016

    Balade s’écrit avec un seul l.
    Ballade (avec 2 l), c’est une poésie.

    • Ingrid Bauer Oct 28, 2016

      Bonjour Françoise. Merci oui je le sais aussi bien que vous mais en tant qu’adoratrice de la poésie c’est un jeu de mots, car comme queneau, j’aime jouer avec , avec les maux de la langue française 🙂

  • Christian Mars Avr 05, 2017

    On se rattrape comme on peut ! Très drôle… Vous aimez sans doute jouer avec la ponctuation également !

    • Ingrid Bauer Avr 05, 2017

      Oui exactement les jeux de mots – de ponctuation – l’important étant de ne pas se prendre au sérieux !

  • Make My Trip - Un blog voyage pour changer de vie Mai 26, 2017

    Très bel article merci pour cela! Les photos sont très belles, le noir et blanc leur donne un côté intemporel et j’aime beaucoup les boutiques et le musée ! C’est vrai que Varsovie ne fait pas partie des destinations qui font réver, mais ton article devrait en faire changer d’avis plus d’un 🙂

    • Ingrid Bauer Mai 28, 2017

      Varsovie est une ville assez surprenante et déroutante… c’est tout à fait le sentiment qu’on éprouve là bas. des habitants extrêmement chaleureux et accueillant

  • Oliwia Oct 24, 2017

    Polin n’est pas un mot polonais. Pologne en polonais c’est « Polska »

    • Ingrid Bauer Oct 24, 2017

      Bonjour Olivia. Effectivement vous avez raison je voulais dire hébreu. Polin est un mot hébreu qui signifie polonais. Désolée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les voyages d'Ingrid

Les voyages d'Ingrid