Journal

Road trip insolite Japon#Kyoto#3

Prêt pour un road trip insolite au Japon?  Envol vers Kyoto, première étape de notre road-trip insolite et insulaire made in japan. Parenthèse enchantée sur l’île de Shikoku avec une escale de plusieurs jours dans la vallée d’Iya, puis fin du périple sur l’île de Naoshima, où pour le meilleur et pour le pire, on communie avec les oeuvres de ce musée à ciel ouvert.

L'ile aux 88 tunels, Shikoku

L’ile aux « 88 tunnels », Shikoku

 

Km 0. Kyoto.

Déambuler dans les rues de Kyoto, flâner dans le quartier de la forêt de bambous, pédaler sur le chemin des philosophes, tel a été mon fabuleux destin au pays des kyotoïtes. Coups de coeur à l’appui…

©lesvoyagesdingrid-kyoto-japon-5

Temple Toji

©lesvoyagesdingrid-kyoto-japon-4

Portrait underground de Geishas*

* Les Geishas ne sont pas celles que l’on croit…Le terme “Geisha” (芸者) signifie littéralement “personne de l’art”. Il vient du japonais Gei (culture) et sha (personne). Leur rôle faire perdurer l’art et la manière de l’enseigner. A ne pas confondre avec des prostituées, appelées Yujos. Ces dernières habitaient d’ailleurs à la périphérie de la ville, règle établie en 1700, par le décret du Shogun.

Sur les rives de Kyoto

Sur les rives de Kyoto

La ballade des gens heureux à Arashiyama

Arashiyama, est surtout connue pour sa forêt de bambous qui entre nous est quelque peu décevante mais y errer dans le quartier est digne de la ballade des gens heureux. Le point de départ se trouve  au temple bouddhiste d’Otagi Nenbutsu-ji. Halte amusante où plus de 1000 statues de bouddhas ont été sculptées pour la plupart par des amateurs, lors de la rénovation du temple en 1981. Toutes sont humoristiques et kawaii. Direction le village de Sagano et sa rue aux boutiques d’artisanat et de souvenirs. Peu de touristes à l’horizon. Quelques restaurants haut de gamme proposent des menus Kaiseki, le plus célèbre d’entre eux est situé devant la fameuse « Nomiya Jinga Shrine », immortalisée par l’oeil du photographe des milliers de fois; Puis plongée dans le vert tendre de la forêt couleur jade ed bambous. De ci-de là, multiples options, visite de temples, tour romantique dans le train à vapeur « Sagano Scenic railway », balade en barque sur la rivière Hozu, etc… Puis retour par le train dans un wagon ancien, depuis la gare de Arashiyama, sur la ligne JR Sagano Line.

Sagano walk. Temps de visite : prévoir la journée (incluant la forêt de bambous). Visite de SaganoForêt de bambou. 68 Susukinobaba-cho, Saga, Tenryuji, Ukyo-ku, Kyoto. Arashiyama

 

kyoto-japon-4

Otagi Nenbutsu-ji

kyoto-japon-7

Nomiya Shrine – village de sagano

©lesvoyagesdingrid-kyoto-japon-2

La bambouseraie d’Arashiyama

kyoto-japon-8

 

La maison de Kawaï Kanjirô

Potier, céramiste, calligraphe, graveur, poète, philosophe, cet artiste polymorphe résida à Kyoto au XXème siècle dans ce magnifique pavillon. Dans sa demeure, que tout quidam peut visiter, on pénètre dans l’univers de ce génie de la terre et des mots. On y découvre les fours dans lesquels le feu façonnait ses oeuvres, on déambule de pièce en pièce, où il règne une atmosphère étrangement paisible, on imagine ses mains remplis de glaise en train de malmener la terre… Bienvenue dans les mains du potier de Kyoto. Découvrez sa biographie,  le potier de Kyoto de Claude Durix, qui séjourna à plusieurs reprises chez Kawaï Kanjirô et se lia d’amitié avec lui.

La maison de Kawaï Kanjiro. 569 Kanei-cho, Gojozaka Higashiyama-ku, Kyoto.Tél : +81 (0)75 561 3585. Visite 10h-17h sauf lundi. Kawaii Kanjirô

 

©kyoto-japon

Salon Kawai Kanjirô

©kyoto-japon-2

Une des oeuvres-objets majeures de Kawai Kanjirô

Le sentier de la Philosophie. 哲学の道Tetsugaku-no-michi

A bicyclette, sans Paulette ni Sébastien, on fonce direction le Pavillon d’argent (je n’ai pas eu le temps de faire le Pavillon d’or) mais celui là est particulièrement intéressant pour ses jardins secs et sa promenade bucolique aux alentours. Emprunter pour le retour le chemin des philosophes ou le sentier de la philosophie, car contrairement à ce que dit Cioran, méditer n’est pas un aveu d’essoufflement. Bordé par un petit canal, le chemin peut se faire à pied ou à bicyclette, on lui doit son nom au grand philosophe Kitaro Nishida, qui l’empruntait lors de sa méditation quotidienne.

Chemin des Philosophes. Sentier pédestre ou pour cyclesPavillon d’argent.  2 Ginkakujicho, Sakyo-ku, Kyoto-shi. Tél. : (+81)75/771-5725

 

©lesvoyagesdingrid-kyoto-japon-6

Jardin sec du Pavillon d’argent

©lesvoyagesdingrid-kyoto-japon-7

Promenade dans les jardins du Pavillon d’argent

La cérémonie du zen

Suite à la lecture de l’excellent M, le magazine en juillet dernier, j’ai eu la chance d’assister à une cérémonie du thé peu conventionnelle (je n’ai d’ailleurs pris aucune photo par pudeur et par respect de notre hôte). Il ne tient d’ailleurs pas à ce que sa cérémonie de thé s’étende aux touristes dont la curiosité serait attisée. Architecte de profession, il s’adonne à des pratiques de zazen et la cérémonie du thé matcha est dans la lignée de sa philosophie bouddhiste, prendre son temps, être dans l’attention de ce qu’on fait, produit…la fameuse « mindfullness » qui devient à mes grands regrets un nouvel effet de mode (mais c’est un autre débat). A l’issue de cette cérémonie qui a duré au moins 2 heures, notre hôte nous a emmenés voir le temple, dont l’eau utilisée pour son thé provient de la source de ce temple.  Le temple Daitoku-ji (大徳寺) fut construit en 1319 par Daitôkokushi (大燈国師), chef de file de l’une des quatorze branches autonomes de l’école Rinzai (臨済宗 – une des deux branches de l’école Zen.

Cérémonie du thé. 63-38 Murasakino Daitokujichō, Kita-ku, Kyōto-shi, Kyōto-fu 603-8231. Soyons zen

 

Pavillon Totousha

Pavillon Totousha

kyoto-japon-11

Daitokujicho Temple

 

Km 303. Shikoku, l’île des 88 temples

Pousser l’aventure jusqu’à Matsuyama, pour assister au bains de l’Impératrice à la maison des Bains, puis direction la vallée d’Iya, où au dessus des montagnes les nuages serpentent et enfin gravir les centaines de marches pour une rédemption à Kotohira.

Le Voyage de Chihiro

Sur les traces de mon adoré maître Hayao Miyazaki, nous faisons route vers le Dôgo onsen. Vieux de 300 ans c’est ici que la famille impériale venait se dévêtir et prendre son  bain dans les eaux du Dôgo, jusque dans les années 50. Aujourd’hui le Yushiken fait l’objet de visite guidée. Selon la légende, un couple d’aigrettes, mal-en-point s’est baigné dans les eaux du Dôgo et le miracle fut, elles guérirent. Depuis ce jour là on prête aux eaux Dôgo des vertus médicales et par extension, on raconte que ce sont les animaux qui se baignant dans les sources d’eaux chaudes naturelles, ont donné l’idée aux japonais de gouter au plaisir des onsen.

Dogo Onsen. Formule : location d’un yukata, un accès au kami-no-yu et une collation (620 ¥).5-6 Yunomachi, Dôgo, Matsuyama. La maison des bains-Matsuyama-Shikoku

 

©lesvoyagesdingrid--shikoku-japon-2

Dogo onsen. ©photos alizée bauer.

shikoku-japon-3

Une japonaise en tenue de yukata

shikoku-japon-4

Sortie de bain

La Vallée d’Iya

Plongée immortelle dans la vallée d’Iya, quelques fermes au toit de chaume rénovées dans le cadre d’une campagne de tourisme durable, le Chiiori Trust, menée depuis les années 90 dans une zone rurale, la province d’Ochiai. 900 mètres d’altitude, une vallée, des montagnes, des randonnées sur le Mont Tsurugisan, une escapade nature, où le temps est suspendu.

Tougenyo Iya. Ferme Fushou. Location à partir de 12000 Y par nuit (3/5 personnes). Possibilité de faire un BBQ ou de prendre des cours de cuisine locale avec les femmes du village. Ferme Fushou

©lesvoyagesdingrid--shikoku-japon-7

Vue de puis notre chambre-salon

shikoku-japon-7

Ferme Fushou à louer pour 4/5 personnes

shikoku-japon-8

Ferme Fushou

shikoku-japon-6

Ferme avec vue, le serpent de Maloja made in japan

shikoku-japon-9

Occhiaï Pass. 2300 m d’altitude

Konpira-San, le sanctuaire  de la rédemption

On connaît la chanson, après l’effort, le réconfort… le sanctuaire Konpira San se déploie au bout de 1368 marches en pierre. Un immense temple nous tend les mains, un musée dédié à la mer et aux marins nous donne le vague à l’âme… en chemin faire quelques haltes pour éviter l’essoufflement, dans de temples annexes.

Konpira San. Kotohira. Le temple protecteurs des marins

shikoku-japon-11

Vue en chemin de la ville de Kotohira

shikoku-japon-10

Marche ou élève toi…

©lesvoyagesdingrid--shikoku-japon-8

Konpira-san- temple de la mer et des marins

Km 468. Naoshima, the artist

Bouillon de culture sur une des 1000 iles de l’archipel de Seto, arrêt sur image sur la belle Naoshima. Il était une fois, un « bon roi », Soichiro Fukutake, qui par excès de persévérance, s’est voué à un projet fou: faire rencontrer la jeunesse via la passerelle de l’art avec les vieux villageois, victimes de l’exode rurale des jeunes vers les grandes villes. A l’époque, il faut dire que l’île de Naoshima et ses voisines étaient destinées à un avenir funeste, seule la pollution mêlée à l’acide sulfurique tissaient l’unique paysage. Il fallait donc rendre le sourire à ces villageois esseulés sur une île abîmée par l’industrie. Son voeu s’exauça en 1990, où musée, le musée Benesse House, designé par Tadao Ando, vit le jour. En 1992, Tadao Ando érigea l’hôtel « Oval », hôtel uniquement accessible par voie de funiculaire. Depuis le projet a mué et artistes et villageois travaillent ensemble dans ce laboratoire culturel à ciel ouvert. La métamorphose de Naoshima s’opère, suivie de Teshima et depuis 2013, la triennale de Setouchi, devenue un événement majeur dans le paysage de l’art contemporain. Nous avons dormi dans le bâtiment Oval, les chambres sont un peu décevantes, car le design a un peu vieilli mais l’avantage réside dans le fait que nous avions le musée pour nous seuls, à partir de 18H00…et s’endormir au son de la mer de Hiroshi Sugimoto vous met d’ores et déjà dans de beaux draps. Rester au moins 3/4 nuits, pour parcourir l’ensemble du site de Naoshima, le Chichu Museum, le Lee Ufan Museum, où les nymphéas de Monet vous laissent songeurs et vous remplissent de bonheur. Teshima, y consacrer une journée entière, pour l’exploration de ce site, à faire en mode bicyclette de préférence, . Quant au village de Hon, sur l’île de Naoshima, y passer aussi une journée, puis déjeuner au Konichiwa café. Dans le cadre de Art House Project, des anciennes maisons de pêcheurs sont réhabilitées en installations artistiques,on pénètre entre-autres dans l’univers coloré de James Turrell, l’épure de Tadao Ando ou encore de Tatsuo Miyajima et son oeuvre Sea Time. Pour votre Grande Librairie, se procurer « Insular Insight », un ouvrage collectif de la Fondation Fukutake, qui raconte l’histoire de Naoshima et ses consœurs.

Bennesse House. Naoshima. Réserver longtemps à l’avance. Chambres Oval à partir de 250 €.  Programme de la biennale 2016 online. Naoshima & Teshima

Traversée en ferry

Traversée en ferry

Kusama on the rain

Kusama on the rain

©lesvoyagesdingrid-oval-japon

Oval House, 7 chambres seulement

©lesvoyagesdingrid-naoshima-japon

La citrouille la plus célèbre , Pumpkin de Kusama avec vue sur l’archipel de Seto

©lesvoyagesdingrid-naoshima-japon-6

Songe devant les nymphéas de Monet

©lesvoyagesdingrid-naoshima-japon-7

Konichiwa Café, Hon

©lesvoyagesdingrid-naoshima-japon-5

Art House Project.©photos alizée bauer

Art House Project.©photos alizée bauer

Lee Ufan Museum. ©photos alizée bauer

Lee Ufan Museum. ©photos alizée bauer

Lee Ufan Museum. ©photos alizee bauer

Lee Ufan Museum. ©photos alizee bauer

©lesvoyagesdingrid-naoshima-japon-3

Hiroshi Sugimoto, la mer. Bennesse House

shikoku-japon-17

Hiroshi Sugimoto, mon héros au Benesse House Museum

Teshima, l'installation de Rei Nato à ne pas manquer

Teshima, l’installation de Rei Nato à ne pas manquer

Art House Project, Sea Time

Art House Project, Sea Time

The End, la route made in japan

The End, la route made in japan

 

12 Comments

  • Géraldine Le Buhan Oct 15, 2015

    Amazing! Congrats Ingrid

  • coco dal Oct 16, 2015

    Très beau reportages & beautiful pics !

  • Laurence Oct 18, 2015

    Magnifique voyage !
    Un pays extraordinaire à découvrir

  • Laurence Oct 18, 2015

    Magnifique voyage !
    Un pays extraordinaire à découvrir

  • Chachaventuriere Oct 25, 2015

    Cet article arrive au bon moment, moi qui rêve d’Asie pour notre prochaine aventure, je suis encore pluys attirée vers ce magnifique pays.
    Merci pour ce beau partage
    Chacha

  • martine dupont Mai 07, 2016

    très beau reportage, ça me tente beaucoup de faire ce périple avec mes deux adolescents. avez-vous une idée du budget sur place ? avez vous des adresses ? peut on voyager sans guide vu la difficulté de la langue ? mille merci

    • Ingrid Bauer Mai 07, 2016

      bonjour martine. merci oui tout a fait idéal pour des adolescents. c’est un de mes plus beaux voyages.. mais pas le plus économique 🙂 car même si on dormait dans des ryokans… ce n’est pas très bon marché; pas besoin de guide mais plutôt avoir de la 3G avec un petit boitier nomade et se connecter sur le net pour s’orienter. bon voyage. vous me raconterez

  • Emily Pearl Fév 06, 2017

    Époustouflant bravo!
    Je prépare mon voyage en amoureux pour le mois de mai 🙂
    Je voulais savoir si vous aviez pu dormir chez l’habitant / vivre une journée à la japonaise rurale?
    Je suis également fan de Miyazaki et de tous ses chef d’oeuvres.
    Merci beaucoup et encore bravo pour ce magnifique blog

    Emily Pearl

    • Ingrid Bauer Fév 06, 2017

      bonjour emily
      merci pour vos jolies pensées… non je n’ai pas dormi chez l’habitant – la seule expérience qui pourrait s’y apparenter serait ce séjour sur l’île de Shikoku – dans une région agricole – dans d’anciennes fermes réhabilitées par une sorte d’ONG. Là bas, nous étions entourés d’agriculteurs et ils organisaient des cours de cuisines avec des “mamas-japonaises“… le Japon, reste une de mes expériences les plus incroyables avec l’Inde bien sûr. Sur l’île de Yakushima, nous avions dormi dans un ryokan – on se serait cru un peu comme chez l’habitant – car nous dînions en table d’hôte et nous avions lié connaissance avec le fils du propriétaire qui était photographe. Bon voyage au pays du soleil levant, vous ne serez pas déçus..

  • Valerie Sep 18, 2018

    Bonjour Ingrid, avez vous une adresse a recommander pour dormir a Kyoto meme? Merci, Valerie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les voyages d'Ingrid

Les voyages d'Ingrid