Journal

La dépanneuse de la St Sylvestre # Italie

La dépanneuse de la St Sylvestre… va en Italie : Venise, La ritale.
Venise n’est pas celle qu’on croit. Un peu trop « cul cul » la praline pour vous? trop de monde pour certains? Vue et revue, pour d’autres? Et bien non, je vous emmène dans un Venise que vous ne pourrez qu’adorer.







 

COUP D’OREILLER

Ca Maria Adele, hôtel fantasque avec pour camp de base, une merveille, le quartier de Dorsoduro. Avec en prime, l’église de la Salute qui sonne ses cloches à toute heure (sauf la nuit), que c’est romantique !

Ca Maria Adele :  www.camariaadele.it

 




 

COUP DE FOURCHETTE

Envie de grignoter des anti pasti italiens et leurs fameux petits sandwichs à la bacala (entendez morue), rendez vous sur la place Santa Margherita. Un décor monastique pour une cuisine locale benéfique pour les papilles. Une adresse authentique où les locaux viennent trinquer à l’aperitivo.

Osteria Alla Bifora : Campo Santa Margarita

 



 

La trattoria Al Testiere, avec seulement une dizaine de tables vous emmènent au coeur de la nourriture vénitienne. Goûtez aux scampis grillés, après une bonne assiette de spaghettis al vongole, et vous vous régalerez.

Al testiere :  www.osterialletestiere.it

 

 

Pour un dîner chic en ville, direction, l’Avogaria. Quelques tables seulement et un carte à rallonge proposant une cuisine italienne d’auteur. Alors n’ayez pas peur, enfoncez vous dans la petite rue au nom éponyme et vous ne serez pas déçus par ce voyage culinaire.

Avogaria : www. avogaria.com

 



 

COUP DE CUL – TURE

Dirigez vous vers le Palazzo Fortuny, où Axel Vervoodt, au travers d’une exposition par an, présente et mélange des artistes contemporains et anciens. Dernière expo en vue : TRA. Pour le 31/12, c’est raté, car l’exposition vient de se terminer, mais le palazzo réouvre pour une expo à partir du 10/03. Vous réveillonnerez en mars à Venise! c’est encore mieux, c’est à contrecourant…

Palazzo Fortuny : www.museiciviciveneziani.it

Quelques clichés romantiques de Venise, à la tombée de la nuit, car souvenez vous, c’est beau une ville, la nuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les voyages d'Ingrid

Les voyages d'Ingrid